Alors que je préparais des croque-monsieur (et non pas des croque-messieurs), j’ai allumé la télé sur D8 et je suis tombé sur la « La télé à Cham' » dans « Ne touche pas à mon poste ». Bon, je vous vois arriver : on ne dit pas « La télé à Cham' », mais « La télé de Cham' ». C’est vrai, mais ce n’est pas que ça : lisez donc la suite…

lateleacham

Ce Cham’ en question est Bertrand Chameroy et ce monsieur aime croquer les autres et s’en moquer, surtout sur les autres chaînes. Mais qui se moque de lui quand il dit : « Laurent Weil, sur Canal+, n’a pas prêté son parapluie à personne ». En clair, il l’a prêté à tout le monde… Mais était-ce bien cela que ce Cham’ voulait dire ? J’en doute au vu des images qui accompagnent son commentaire. On retient donc qu’il n’est plus utile de bien parler pour apparaitre à la télé, à une heure de grande écoute et de donner des mauvais exemples.

Notez – et c’est le pire – que sa chronique de cinq minutes a été écrite, et qu’il ne s’agit pas d »une improvisation en direct, ce qui aurait pu être une circonstance très légèrement atténuante.

Voir aussi : https://formations.ardemo.fr/cest-occupe/